Bien que les femmes aient le droit de participer aux courses populaires, ces dernières sont peu nombreuses à y participer.

Nawfal Ajana

Depuis 11 ans, 35% des participants à la course Corrida-grande complication à la Chaux-de-fond sont des femmes. Cette faible participation des femmes trouverait ses racines dans le traitement des femmes dans le sport. « C’était horrible, il fallait nous protéger » racontait Nellie Sébastien, co-présidente de la trotteuse Tissot, au journal ArcInfo.

Le dernier marathon de Lausanne révèle une tendance : les femmes préfèrent les courtes distances. 48% des femmes ont couru le 10km, 35% le semi-marathon et 21% le marathon. Néanmoins les courses 100% féminines ont un grand succès, comme la Frauenlauf à Berne qui a attiré 12 000 coureuses en 2019.

Selon Christophe Otz, organisateur du BCN Tour, une course née de l’initiative de la Banque Cantonale Neuchâteloise, le faible taux de participation des coureuses serait dû à une programmation des courses en désaccord avec l’emploi des temps des femmes. Le mercredi à 19h, pendant que les hommes sont au départ, les femmes doivent s’occuper des enfants à la maison.

Et n’oubliez pas, pour courir c’est un pas après l’autre. Sinon vous tombez.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.