L’action de grâce est pour un chrétien rendre hommage à Dieu. Pour un agnostique, l’action de grâce signifie remercier d’être-là, remercier d’être vivant. Ce sont dans les deux cas un hommage à la vie, mais aussi puiser dans la lumière qui nous anime quel que soit le sens que nous donnons à cette lumière, divine ou extension de notre conscience (surmoi ou inconscient). « Pour être célébré, le don de Dieu suppose une réponse du côté de l’homme, un début d’engagement, une reconnaissance ou action de grâces », ainsi s’exprime le diocèse de Poitiers

Eric-Emmanuel Schmidt, dans sa pièce de théâtre «Mes Evangiles» , nous invite à puiser dans notre puits de lumière, à découvrir le fondement de notre joie de vivre et de notre enthousiasme

Halleluia

La chanson de Léonard Cohen est un très bel hommage à la musique, elle-même action de grâce. Une version à peine modifiée a même servi pour un mariage.

Now I’ve heard there was a secret chord

J’ai entendu dire qu’il y avait un accord (de guitare) secret

That David played, and it pleased the Lord

Que David* jouait et qui plaisait au Seigneur

But you don’t really care for music, do you ?

Mais tu ne t’intéresses pas vraiment à la musique, n’est-ce pas

It goes like this

Ça faisait comme ça,

The fourth, the fifth

La quarte, la quinte

The minor fall, the major lift

L’accord mineur tombe et le majeur monte

The baffled king composing Hallelujah

Le roi perplexe composant hallelujah

Thanksgiving ou Action de Grâce

«Thanks for what is giving». Merci pour ce qui nous est donné (et continue à nous être donné – présent continu) se traduit en français par Action de grâce. Thanksgiving est un hommage à Dieu qui reprend les principes de l’Arche d’Alliance hébraïque. C’est un merci pour la nourriture (manne céleste), pour la connaissance (bâton d’Isaac, ancêtre du bâton de Plutarque), et pour l’état de droit (tables de la loi).

Illustration

Marie-Madeleine qui demande pardon à Jésus pour ses fautes est une très belle illustration de cet article. Le pardon accordé par Jésus après l’aveu des fautes commises est une action de grâce.