Paris, 12 décembre 2019 – Avec 35’000 emplois créés et une augmentation de 1,2 % au niveau des chantiers et de la production, la croissance de l’activité du bâtiment va rester constante en 2019. Selon Jacques Chanut, président de la Fédération française du bâtiment, l’augmentation des salaires, des matériaux et le manque de personnel empêchent toutefois les entreprises de gagner de l’argent.

Pour la FFB, les deux années qui arrivent seront importantes. Malgré la création de 10’000 emplois supplémentaires, elle prévoit une croissance plus modérée pour 2020, entre 0,7% et 0,8%. Et à la suite des élections municipales de 2020, des chiffres à la baisse pour 2021. La FFB se dit toutefois satisfaite et espère de bonnes surprises avec le projet de réforme des retraites ou encore celui des budgets de l’état consacrés à la rénovation énergétique.

Ces sujets devraient impacter positivement la branche, mais présenteraient aussi des challenges. Pas de quoi décourager le président de la FBB qui voit l’avenir sereinement: «On est prêt à la fédération à être présents sur tous ces sujets pour accompagner nos artisans et nos entreprises. »

Arnaud Jacquemet



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.