Le Cartoonmuseum de Bâle consacre une rétrospective à Jacques Tardi, né en 1946 à Valence (France), l’un des dessinateurs de BD actuels les plus influents. Tardi a créé l’aventurière intrépide Adèle Blanc-Sec, a traduit en BD les polars de Léo Malet autour du détective privé Nestor Burma et évoqué les ravages des deux guerres mondiales dans plusieurs remarquables albums. L’exposition présentera un large éventail de plus de 200 dessins originaux et montrera également des œuvres moins connues comme les dessins politiques et les affiches de Tardi. Un temps fort de l’exposition sera la présentation de plusieurs pages originales inédites du troisième tome de la série actuelle sur le père de Tardi durant la Seconde Guerre mondiale (à paraître prochainement).

Tardi

Le dessinateur de BD français Tardi est un classique de la bande dessinée contemporaine. Son style a influencé toute une génération de dessinateurs et de lecteurs. Tardi forge sa réputation artistique grâce aux «Aventures extraordinaires d’Adèle Blanc-Sec», série BD en dix tomes parue dans les années 1970 qui joue dans une Belle Époque chargée d’éléments surréels. Un grand succès aussi ses adaptations géniales des polars de Léo Malet mettant en scène Nestor Burma, le détective à la pipe, qui se déroulent chaque fois dans un autre quartier de Paris des années 1950 décrit avec charme et force détails.

Putain de guerre

Les œuvres clé de Tardi suivent une orientation semi-documentaire et décrivent les souffrances des simples soldats des deux guerres mondiales, chair à canon, sacrifiés absurdement et sans scrupule. Les albums «C’était la guerre des tranchées», «Varlot soldat», «Putain de guerre» et «Le dernier assaut» comptent parmi les bandes dessinées les plus hallucinantes et troublantes jamais dessinées sur la guerre. Ils ont suscité un énorme écho international, rencontrant un public de plusieurs millions de lecteurs. Dans «C’était la guerre des tranchées» et «Putain de guerre», Tardi crée, à partir des expériences de guerre réellement vécues par son grand-père traumatisé et de nombreux autres récits, un collage historique des atrocités de la Première Guerre mondiale. En 2012, il lance sa série actuelle d’albums au sujet de la Deuxième Guerre mondiale avec «Moi, René Tardi, prisonnier au Stalag II B». Cette série se consacre aux expériences de son père vécues en captivité durant la guerre dans l’actuelle Pologne. Tardi, qui entreprend des recherches considérables pour conférer un maximum d’authenticité à ses ouvrages, a visité pour ce livre tous les lieux décrits par son père dans son journal. L’artiste se consacre également avec beaucoup de minutie et un grand amour du détail à d’autres sujets historiques comme l’échec de la Commune de Paris en 1871, événement auquel il rend hommage dans son adaptation en quatre tomes du roman «Le Cri du peuple» de Jean Vautrin.

La continuelle réflexion de Tardi sur l’actualité politique et sociale et sa position de pacifiste et de militant de gauche, se manifestent dans ses illustrations politiques, ses caricatures et ses strips corrosifs qu’il publie dans différents journaux satiriques et magazines.

Maître du contour

Jacques Tardi a créé un vocabulaire très personnel qui en fait un dessinateur unique en son genre. Il est un maître du dessin contrasté en noir et blanc aux ombres dures, souvent sans nuances de gris. Son trait puissant, assuré et clair stylise surtout les individus, mais reste extrêmement réaliste, en particulier dans les arrière-plans. Il naît toujours du geste et a une rondeur relâchée et désinvolte qui est devenue sa marque de fabrique.

Tardi travaille inlassablement depuis 50 ans, et son œuvre a depuis dépassé les 50 livres. Reconnu sur le plan international, l’artiste, auteur et dessinateur a obtenu en 1985 le Grand Prix de la ville d’Angoulême pour son œuvre. En 2016, il a été honoré par le prix Eisner Hall of Fame (Eisner Award). Il a remporté toutes les distinctions possibles dans le domaine de la BD, refusant cependant «avec la plus grande fermeté» la Légion d’honneur.

L’exposition au Cartoonmuseum de Bâle présentera plusieurs temps forts, dont des affiches grand format originales, des pages inédites originales du troisième tome de la série «Stalag II B» dont la publication est prévue à l’automne 2018, ainsi qu’une production musicale et graphique de chansons des soldats de la Première Guerre mondiale que Tardi présentera avec sa femme, la musicienne et chanteuse Dominique Grange, et le groupe Accordzéâm (en collaboration avec le Festival international de littérature BuchBasel).

Informations pratiques

Durée de l‘exposition

10.11.2018–24.3.2019

Vernissage de l’exposition «Le Monde de Tardi»

Vendredi, 9/11/2018 à 18h30
En présence de Jacques Tardi, dessinateur de BD et auteur, Dominique Grange, musicienne et chanteuse, Pierre-Marie Jamet, co-commissaire d’exposition, et Anette Gehrig, directrice et co-commissaire d’exposition. Tardi dédicace.
Ensuite apéro. Vous êtes les bienvenus avec vos amis.

Lecture & concert

Putain de Guerre! — Le Dernier Assaut

Samedi, 10/11/2018 à 20 heures, Volkshaus Basel
Organisateurs du spectacle «Putain de Guerre! — Le Dernier Assaut», le dessinateur Tardi et la chanteuse Dominique Grange proposent avec le groupe Accordzéam une lecture, un concert et une projection pour rappeler les souffrances causées par la guerre.
En coopération avec le Literaturfestival BuchBasel.

Horaires d‘ouverture

Mardi à dimanche : 11 – 17 heures

Conservateurs

Anette Gehrig, Bâle Pierre-Marie Jamet, Paris

Marketing / Médiation

Silvia E. Cannilla

Merci pour le soutien

Hans Eugen und Margrit Stucki-Liechti Stiftung Stiftung für Kunst und Handwerk
Migros Kulturprozent

Partenaires

Tweaklab Steudler Press

 

Plus d’informations sur nos manifestations: