Tous les articles

Les déserteurs syriens migrants et les médiamensonges (11)

Quel ne fut pas l’étonnement de nombreux bénévoles, prêts à aider des réfugiés de guerre dans le besoin, de constater qu’une grande majorité de syriens migrants était constitué d’hommes seuls ayant abandonné au pays femmes et enfants. Un authentique réfugié de guerre n’abandonne pas femmes et enfants. Un déserteur oui ! Toutes ces informations ont … Lire la suite


Les ONG sont-elles responsables de la crise des migrants en Méditerranée?

Avec plus de 5 000 migrants morts en Méditerranée, l’année 2016 a été extrêmement meurtrière. Elle a dépassé l’année 2015 et ses 3 700 décès. Quant à 2017, depuis janvier, plus d’un millier de morts ont déjà été recensés. Année après année, les mêmes dynamiques sont à l’œuvre : de nombreux migrants fuient les conflits et l’instabilité au Moyen-Orient et … Lire la suite


À la rue plutôt qu’au camp

Il y a eu Preševo, camp d’enregistrement, de transition, sur le chemin de l’Europe. Camp aujourd’hui déserté, les employés des ONG y étant à présent plus nombreux que les réfugiés. Camp qui pourrait porter l’étiquette « cinq étoiles », mais les frontières devenues forteresses ne laissent plus personne y accéder. Il y a eu Idomeni, aujourd’hui vidé … Lire la suite


Des anges à qui l’on a coupé les ailes

Nul doute n’est permis : travailler dans un camp de réfugiés constitue une expérience enrichissante et surprenante. Tout a priori y est balayé, toute attente y est modifiée, tout point de vue y est remis en question. Dans un environnement instable et en perpétuel changement où rien ne peut être pris pour acquis, souplesse et spontanéité … Lire la suite


Asile: qui disent les statistiques de mai 2016?

En mai 2016, 1885 demandes d’asile ont été déposées en Suisse, soit 137 de plus qu’au mois précédent (+ 8 %). Pour la première fois cette année, le nombre de demandes d’asile déposées au cours d’un mois a été inférieur au total enregistré durant la même période de l’année passée. Comme les années d’avant, une … Lire la suite


Balade à travers EKO

Dans les médias occidentaux, c’est principalement d’Idomeni dont il a été question, le nombre de réfugiés y ayant été particulièrement élevé. Mais n’oublions pas ceux qui se sont réfugiés dans d’autres camps environnants, comme l’hôtel désaffecté Hara ou la station-service EKO. Cette dernière, située le long de l’autoroute avoisinant Polykastro, a en effet été choisie … Lire la suite


Désillusion

À mesure qu’Idomeni se vide, les yeux s’emplissent de larmes, les cœurs, de désespoir. Les officiers de police grecs pressent chacun vers les cars. Le moment est venu de rejoindre un nouveau camp – officiel, militaire. Tout ce qu’Idomeni n’était pas. Malgré le peu d’envie qu’ils ressentaient d’être transférés dans un nouveau camp, malgré la … Lire la suite


Déjà-vu

19 mai 2016. Sur le point de reprendre la route de la Grèce, je m’affaire aux derniers préparatifs en vue de ce nouveau voyage humanitaire lorsqu’un flot de nouvelles m’arrive soudain d’Idomeni. Sentiment de déjà-vu. Un mois et demi plus tôt, le dimanche 10 avril 2016, je roulais en direction de la frontière gréco-macédonienne en … Lire la suite


Rattrapés par la guerre

Idomeni, 14 avril 2016. Ambiance joyeuse sous la tente de l’association Borderfree, située sur le parking de la gare d’Idomeni. Cette gare où plus aucun train ne passe, les convois ayant été remplacés par les tentes des réfugiés depuis que l’Europe a choisi de leur fermer ses portes, ignorant leur misère, préférant égoïstement le confort … Lire la suite


Preševo

Dimanche 14 février 2016, peu avant minuit. La longue file d’attente à l’entrée du camp de réfugiés de Preševo, au sud de la Serbie. Des familles qui se suivent, rassemblement de toutes les générations : du nourrisson de sept jours né dans un camp grec à la grand-mère tenant à peine sur ses faibles jambes. La … Lire la suite