Quand le camion halal a perdu les pédales

Promenade des Anglais

Un quatorze juillet

Une tempête d’âmes en peine, de la bouillie humaine

Des enfants comme toi

Léana

Pour toi pas de chanson à l’Eurovision

Ni pour aucune autre victime

D’un impensable crime

Pour la raison d’état

Promenade des Anglais

Un quatorze juillet

On préfère se taire sur la vision d’enfer

Fleurs de chair écrasées, elles seront oubliées

Effacées des medias comme Léana

Pour toi pas de chanson à l’Eurovision

Mais si Isabelle Boulay

Vient nous faire larmoyer

On lui dira : «Mercy ça va»

Un enfant de migrant qui naît sur un bateau

C’est la vie certainement d’autres naissent dans une auto

Des chrétiens innocents qui baignent dans leur sang

C’est pas un scoop en vogue chez les démagogues

Léana

Pour toi pas de chanson à l’Eurovision

Le nouvel évangile

C’est de rendre les gens dociles

Pour la raison d’état

Dans son vaisseau spatial, le prophète de Médine

Se dit : on comprend mal le but de ma doctrine

«Je veux la conversion, pas l’extermination»

Même une centaine d’un coup, on n’en verra pas le bout

Léana

Pour toi pas de chanson à l’Eurovision

On fait pleurer les coeurs

Sur le sort de nos envahisseurs

Pour la raison d’état

Promenade des Anglais, Les Brigandes

Lire aussi