La série d’articles qui suit est consacrée aux sociétés secrètes, aux rites qu’elles utilisent, aux dieux mauvais qu’elles vénèrent (le Palladium à Charleston pour les francs-maçons), à la fascination du mal leur permettant d’attirer des gogos, à l’animalité qu’elles défendent dans le but d’asservir.

Les témoignages abondent de ceux qui ont renoncé au satanisme des sociétés secrètes. Cet exemple récent de cet ex-maçon converti au catholicisme, qui témoigne du caractère sataniste de la franc-maçonnerie.

Pour John Livernette, la franc-maçonnerie est une secte diabolique.

Pour l’abbé Billecocq, la secte maçonnique a toujours été condamnée par les papes et est incompatible avec l’Eglise. Les francs-maçons font toujours l’objet d’excommunication.

SS1 Les sociétés secrètes 

SS2 Le thèses racistes de Coudenhove Kalergi et la troisième guerre mondiale

SS3 Le scandale du Siècle

SS4 Richard Coudenhove Kalergi était-il franc-maçon et raciste?

SS5 Génocides et crimes de guerre des sociétés secrètes au cours de l’histoire

SS6 Les campagnes de haine des sociétés secrètes 

SS7 Le racisme anti-blanc des sociétés secrètes

SS8 Ces animaux francs-maçons qui prétendent nous gouverner

SS9 Occultisme et sociétés secrètes

SS10 Qui sont les francs-maçons B’naï B’rith et Shriners?