Au Canada

Le soutien au terrorisme est un crime contre l’humanité. Aider des terroristes à revenir au pays, comme le fait ouvertement le Premier ministre canadien, Julien Trudeau, est passible de la Cour Internationale de justice. Toute aide, comme l’aide à franchir les frontières, doit être vue comme un soutien à une idéologie meurtrière et donc à un crime contre l’humanité . L’ argument que la surveillance et l’encadrement de ces animaux terroristes devrait permettre leur réinsertion dans la société est un faux argument destiné à rassurer les naïfs et les complices. Les services de police sont débordés et l’actualité récente nous montre que l’aide au retour de djihadistes est en fait une aide à la préparation d’attentats, tant la recrudescence d’incidents et d’attaques de tous ordre (couteau, voiture-bélier, attaque à la bombe, …) est véritablement exponentielle.

En France

Avec le retour annoncé des djihadistes de Syrie et le peu d’empressement (voire la passivité coupable ou complice) à fermer le frontières du territoire français, le renversement du régime républicain usurpateur en France et l’instauration d’une monarchie constitutionnelle apparaîtra comme légitime pour protéger le peuple français de représailles islamistes d’une guerre fomentée par le trio Obama-Merkel-Hollande.

Un coup d’état démocratique et sans effusion de sang, à l’instar de la réappropriation de la Crimée par la Russie, apparaîtra non seulement comme légitime mais en plus comme une nécessité afin de traduire les criminels de guerre complices des djihadistes devant des tribunaux, sachant très bien les obstacles mis par les membres de sociétés secrètes satanistes à empêcher le jugement de leurs pairs et l’infiltration importante de ces sectes dans les rouages des états européens.

Qu’un seul de ces djihadistes franchisse les frontières passoires de la France et le signal de la légitimité et de l’imminence d’une telle action sera donné par l’Esprit qui nous guide.

La Macronite aiguë : article précédent

La Macronite aiguë : article suivant