Nous avons le plaisir et l’honneur de vous annoncer que le journaliste Joël Le Pavous, l’un de nos créateurs d’histoires, est le lauréat 2018 du prestigieux prix Louise Weiss catégorie «jeune journaliste» pour son récit sur Komlóska, paradis fiscal hongrois.

Mise en ligne sur www.sept.info et publiée dans le 19e numéro de notre mook Sept, cette histoire nous plonge dans ce village hongrois de 300 habitants touché de plein fouet par l’exode rural. Comment le sauver? Le maire trouvera la solution: il supprimera l’impôt local sur les entreprises et transformera sa localité en paradis fiscal. Un succès.

Sept tient à féliciter chaleureusement Joël Le Pavous pour ce travail ainsi que les autres lauréats du prix Louise Weiss, Elisa Perrigueur pour son enquête Passage des mers parue dans Mediapart et Charles Haquet pour Balkans, l’ombre salafiste paru dans L’Express.

Après le prix spécial du jury Nicolas Bouvier 2016, l’Immigration Journalism Award en 2017 ou encore le prix Média des Académies suisses des sciences, catégorie médecine en 2014, cette nouvelle distinction récompense l’excellence du travail de Sept, et nous encourage à poursuivre sur cette voie, celle d’un journalisme narratif qui ose prendre le temps de fouiller et de creuser hors des sentiers battus.

Le prix sera remis à Joël Le Pavous ce mardi 27 mars à 18h30 au Ministère de l’Europe et des affaires étrangères à Paris lors d’une cérémonie officielle présidée par Nathalie Loiseau, Ministre chargée des affaires européennes.

A noter que le prix Louise Weiss 2017-18 est dédié à la mémoire et au travail de la journaliste maltaise Daphne Caruana Galizia et du reporter slovaque Jan Kuciak, tous deux assassinés dans l’exercice de leur travail d’investigation sur la corruption dans leurs pays respectifs. Une manière de rappeler que même en Europe, la liberté de la presse et la sécurité des journalistes ne sont pas acquises et qu’elles doivent être défendues.