Le novlangue est la langue de l’Ordre Nouveau Mondial qui cherche à faire de notre monde un monde d’esclaves et de robots. Ils cherchent d’abord à voler vos biens avant de voler votre âme. La Résistance s’organise. Voici les mots de novlangue à bannir de votre vocabulaire et à les remplacer par des mots emprunts de liberté.

Mots de novlangue et leur équivalent en français

* Les accomodements déraisonnables.  En novlangue, on voit du raisonnable dans la soumission au totalitarisme. Certains politiciens larbins , ceux-là mêmes qui prétendent avoir tout donné même leur anus, essaient de nous faire croire qu’avec un peu de vaseline ça passera mieux. Ils nous préparent le chaos pour mieux justifier l’ordre totalitaire et la présence de religieux fanatiques ne songeant qu’à imposer un totalitarisme religieux sert en fait leurs desseins.

* Le droit de l’enfant à naître. Les novlanguistes nous assomment avec leur avortement qu’ils osent présenter comme un droit ! Ont-ils demandé à leurs parents d’avorter? L’avortement, comme l’austérité, c’est toujours pour les autres. Quelle paix royale nous aurions eu si les parents de tous les pro-avortement avaient avorté !

* La discrimination négative. Une discrimination est toujours négative. Seuls ceux qui prônent l’inversion des valeurs y voient quelque chose de positif. L’inversion des valeurs est justement une caractéristique de l’appartenance à une secte (maçonnique ou non) sataniste.

* Le politiquement dégueu. Seuls les novlanguistes voient du correct dans ce qui relève du domaine du franchement dégueulasse.

* L’Ordre Nouveau Mondialisé. La novlangue l’appelle Nouvel Ordre Mondial faisant référence aux théories du complot en vue de discréditer tous ceux qui s’opposeraient à la dictature. L’Ordre après le Chaos (Ordo ab Chaos) est la devise des sectes maçonniques qui veulent prendre le pouvoir au niveau mondial. C’est bien un Ordre Nouveau défendant la mondialisation, donc mondialisé.

* Les déchireurs-de-passeport ou illégaux. Les novlanguistes appellent cela des « sans-papier », faisant croire que ce serait l’administration de leur pays ou du nôtre qui serait responsable de leur illégalité. Ces illégaux déchirent leur passeport pour éviter les contrôles. Des gens qui se mettent volontairement dans l’illégalité n’ont pas le droit de recevoir une aide prévue à de réels réfugiés de guerre (et des déserteurs non plus !). Traficants ou repris de justice, ces illégaux doivent être considérés comme ce qu’ils sont.

* L’immigration massive appauvrit le pays hôte. Voilà ce qu’il faut dire et non le novlangue, basé sur l’inversion des valeurs qui prétend «qu’elle serait une richesse». La concurrence aux plus bas salaires fait que la rémunération moyenne diminue dans le pays d’accueil. Ce phénomène est appelé «ubérisation de notre économie». Le gaucho-bobo-collabo ne voit pas la destruction de notre économie mais plutôt l’augmentation du PIB lié à l’augmentation de la criminalité et défendent en fait les financiers et les mafieux. L’illégal qui vole un honnête

citoyen appauvrit ce dernier mais fait augmenter le PIB. Le citoyen appauvri devra racheter un nouvel objet et le voleur écoulera l’objet volé sur le marché de l’occasion.

Le novlangue basé sur l’inversion des valeurs avance l’idée que l’immigration représente pour le pays hôte une augmentation du PIB. L’illégal ou l’immigré qui vole un honnête citoyen appauvrit ce dernier mais enrichit les banques et les multinationales. L’augmentation du PIB auquel cette antienne fait référence est dans ce cas bien précis un enrichissement pour certains et un appauvrissement pour d’autres. On est très loin de la «richesse pour tous» telle que véhiculée par les media aux ordres de patrons de presse, eux-mêmes liés économiquement soit à des patrons d’entreprises qui produisent justement ces produits dérobés par les voleurs soit à des mafias qui organisent les trafics d’êtres humains soit encore

à des banques qui se réjouissent de l’augmentation du PIB augmentant leurs bénéfices. On peut aussi y voir un double langage et que la richesse annoncée pour tous dissimule en fait une richesse pour quelques-uns et un appauvrissement pour d’autres . Quand on observe certains politiciens à ce point aveuglés par les avantages électoraux et pécuniaires que représentent des migrants analphabètes qui n’ont aucune chance de trouver un emploi en dehors des trafics mafieux mais pour lesquels l’aide sociale qu’ils vont leur apporter sera le principal argument pour recueillir les voix à la fois de ces derniers lorsqu’ils auront acquis le droit de vote mais aussi des migrants précédents naturalisés. Triste exploitation de la misère.

Mots de novlangue à bannir

* Pas d’amalgames. Lorsque nous écoutons «la bonne parole» des médias officiels, nous constatons qu’il est à la mode gaucho-bobo-collabo de dénoncer les amalgames. L’amalgame entre augmentation de la richesse et augmentation du produit intérieur intérieur brut est totalement ignoré (d’autres diront censuré) par ces mêmes médias officiels et c’est particulièrement indigne de leur activité journalistique. Prenons l’exemple d’ un accidenté de la route qui verra sa richesse diminuer alors que le PIB augmente. Il devra acheter une nouvelle voiture, devra payer des frais d’hôpitaux, … Tout cela va l’appauvrir alors que l’activité économique, que mesure justement le PIB, elle augmente.

Les médiamensonges : article précédent

Les médiamensonges : article suivant