Les pactes sont des traités de paix entre ennemis, et soit ils sentent le soufre, soit ils sentent la vaseline. Et parfois même les deux.

Le pacte du Quincy

Le 14 février 1945, le président Franklin Roosevelt et le roi Saoud signèrent sur le porte-avions Quincy un pacte garantissant l’approvisionnement en pétrole des Etats-Unis et de leurs alliés. L’ appartenance de Roosevelt à la secte maçonnique musulmane sataniste des Shriners n’a été connue qu’après sa mort. Ce pacte allait ouvrir la voie à toute une série de renoncements.

La crise du canal de Suez

En 1956 éclate la crise du canal de Suez. Les armées françaises et britanniques envahissent l’Egypte de Nasser qui a fermé le canal et menacé les approvisionnements tant européens qu’américains. Les Etats-Unis et l’U.R.S.S. font pression sur la France et l’Angleterre pour qu’elles retirent leurs troupes. Ni la France, ni l’Angleterre ne souhaitent une confrontation avec les deux grands. Elles retirent alors leurs troupes. Depuis, elles ont régulièrement cédé leurs prérogatives guerrières à l’assentiment des grandes puissances américaines et russes.

La crise pétrolière de 1973

En 1973, lors de la crise pétrolière, Georges Pompidou est déjà très malade. France et Angleterre abandonnent alors tout recours à la force pour plaire à leurs tuteurs russes et américains. Une intervention armée de troupes françaises et britanniques dans les pays du Golfe à ce moment aurait non seulement évité la crise pétrolière mais aussi les 40 années de récession européenne qui a suivi.

Une intervention franco-britannique dans le Golfe aurait aussi permis d’attribuer les ressources pétrolières à son légitime propriétaire, c’est-à-dire l’Humanité, et permettre l’amélioration du bien-être général.

La trahison européenne du 7 juin 1975

Une centaine de parlementaires européens entièrement dévoués à la cause arabe parvient à rallier une majorité de parlementaires qui vendent leur âme au nom d’une prétendue paix et qui ne se doutent pas qu’en agissant ainsi ils seront responsables de l’immigration massive des années 2016-2018, des frontières passoires, des attentats, des viols collectifs et de toutes les formes de guerilla urbaine que nous connaissons aujourd’hui. Paul Wagner dénonce le chantage permanent des pays arabes pétroliers ainsi que la trahison des pantins européens.

La Résolution de Strasbourg votée le 7 juin 1975 en toute illégalité  car non sanctionnée par référendum par la population européenne demande que :

– les gouvernements européens prennent des mesures spéciales pour assurer la libre circulation des travailleurs arabes qui émigreront en Europe… avec des droits devant être équivalents à ceux des citoyens nationaux…

– permettre aux immigrés et à leurs familles de pratiquer la vie religieuse et culturelle propre aux Arabes… nécessité de créer, à travers la presse et les autres organes d’information, un climat favorable aux immigrés et à leurs familles…

– d’ exalter, par le biais de la presse et du monde académique, la contribution apportée par la culture arabe au développement européen (là on a le droit de rire)… les immigrés ont aussi le droit d’exporter en Europe leur culture, d’en faire la propagande et la diffusion… »

Je citerai le commentaire de « Paul et Mike », blogueurs résistants : ‘tous les éléments de la démission de nos pseudo-élites sont contenus dans ce pacte honteux sans précédent dans l’histoire »

La naissance de l’Eurabia

De renoncements en renoncements les pantins européens n’ont eu de cesse que de plaire à leurs maîtres saoudiens et texans, fournisseurs de pétrole. Au point de tout lâcher, même ce qui faisait encore la cohésion de notre société, à savoir notre culture judéo-chrétienne basée sur l’empathie et la suprémacie du bien sur le mal.

Bat ye or, dénonce tous ces travers dans son livre « Eurabia » Interrogée à ce sujet, elle nous annonce que les traîtres ont été jusqu’à programmer l’immigration massive en vue d’instaurer la charia en Europe : Qu’il n’y avait rien de nouveau. Je sais que nous sommes en guerre depuis plusieurs années. Depuis quand ? Depuis la fin des années soixante, quand les premières attaques terroristes des Palestiniens obligèrent les pays européens à adopter une politique anti-israélienne. Déjà à l’époque, il y avait une guerre terroriste contre l’Europe. »

Le projet Eurislam

L’islamisation de l’Europe a déjà commencé dans les cerveaux malades des technocrates européens . Ce qu’ils projettent de faire n’est rien moins que l’instauration d’une dictature théocratique musulmane en Europe sur le modèle iranien ou saoudien. Si nous ne les empêchons pas rapidement d’agir, ce sera la fin de nos libertés et la guerre civile. Le projet Eurislam est celui des soumis ou des laquais des sectes Shriners qui veulent islamiser l’Europe, par l’infiltration et la

soumission ou par la guerre.

La résistance voit le jour

De plus en plus d’états européens refusent le diktat des technocrates européens. Ceux-ci agissent le plus souvent dans l’illégalité et défendent les intérêts des lobbys, des multinationales, des sociétés secrètes mais jamais ne défendent le citoyen. Saluons le courage des Hongrois, des Slovaques, des Polonais qui refusent l’immigration massive et la paupérisation programmée du continent européen.

Histoire de France : article précédent

Histoire de France : article suivant