Ces deux expressions ont été à moult reprises utilisées tant par les médias que par les partis politiques sans que le citoyen en ait une idée précise. Nous allons remédier à cette lacune.

Fachosphère est une expression utilisée par les défenseurs du raciste anti-blanc Mehdi Meklat, journalistes et politiciens larbins des lobbys pétroliers saoudiens et texans, pour stigmatiser les défenseurs du monde libre qui oseraient critiquer la politique d’immigration massive et d’islamisation du continent européen. Cette même immigration massive sert aussi les intérêts de leurs alliés mafieux qui y trouvent une main d’oeuvre adéquate pour leurs trafics d’êtres humains, d’armes et de stupéfiants. L’Europe passoire denuée de toutes frontières extérieures est évidemment une aubaine pour ces trafiquants.

A tous ces journalistes et politiciens corrompus, on a envie de leur demander : vous n’en n’avez pas marre d’être des larbins? N’avez-vous vraiment aucune dignité humaine? Relisez la prose de votre chouchou Marcelin Deschamps alias Mehdi Meklat : «il faut tuer les Blancs ASAP» (en anglais ASAP, as soon as possible, signifie aussi vite que possible). Le digne héritier de l’eugéniste et raciste anti-blanc Kalergi, a été promu par les médias parce qu’il représente la haine du monde occidental blanc et chrétien tel que véhiculé par les loges maçonniques, authentiques sectes sataniques (elles se disent lucifériennes), qui ont pour but

de tuer les rois et de détruire le christianisme.

Front Républicain pourri est une expression utilisée par Marine Le Pen pour désigner l’alliance incongrue de la gauche et de la droite traditionnelle en France qui n’a pour but que de se maintenir au pouvoir. Cela n’a évidemment plus aucun rapport avec l’alliance de ceux qui se sont élevés contre le nazisme dès la première heure, gaullistes et francs-tireurs partisans, les communistes ne s’étant élevés contre la barbarie nazie qu’après la rupture du pacte Molotov-Riebentrop. L’utilisation du terme Front Républicain par des politiciens affairistes est évidemment une usurpation.

L’état de droit n’existe plus dans les banlieues françaises simplement parce que les

politiciens qui se sont succédé aux différents niveaux de pouvoir soit ont été

incompétents soit ont été arrosés par les mafias locales qui écoulent de la drogue et font le trafic d’êtres humains. Et ceux qui sont si peu enclins à lutter contre le terrorisme nous donnent l’impression d’avoir été arrosés par ces mafias locales. Car l’état de terreur actuel n’a jamais permis d’écouler autant de drogue que maintenant sachant bien que le drogué recherche la défonce pour apaiser ses peurs. A qui profite le crime? Pourquoi tant de mollesse et d’inefficacité? Est-ce par intérêt pécuniaire? Politiciens incompétents? Pourris? Ou merdes humaines?

Si on analyse correctement la scène politique française, on constate que l’alliance

républicaine de Chirac et Jospin en 2002 a évidemment volé en éclats. Nous avons d’un côté les larbins affairistes et de l’autre les insoumis de Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon.