A voir certains politiciens si prompts à dénoncer le non-respect des droits de l’homme dans certains pays (on songe au Congo par exemple) et si aveugles lorsqu’il s’agit de négocier des ventes d’armes dans des pays où les exécutions sommaires d’une balle dans la tête côtoient les pendaisons massives de dissidents (on songe à l’Arabie Saoudite par exemple). Certains politiciens sont-ils les larbins des lobbys pétroliers?

La politique agricole européenne de subsidier les exportations, alors que celles-ci sont à plus de 80% intra-européennes, revient à financer les pétroliers saoudiens par le biais de dépenses inutiles de transport. L’exemple récent d’un accident entre un camion français se dirigeant en Espagne et un camion espagnol se dirigeant en France alors qu’ils transportaient tous deux des tomates subsidiées par la Communauté Européenne illustre bien notre propos. L’Europe subsidie la pollution et l’importation de pétrole alors qu’elle pourrait subsidier une agriculture de qualité. Certains politiciens européens sont-ils les larbins des lobbys pétroliers?

L’absence de taxation du kérosène, ou plus exactement l’absence de taxe carbone pour les produits étrangers utilisant pour leur transport du kérosène non taxé, alors que l’essence et le diesel le sont, a pour résultat de subventionner les produits qui viennent d’au-delà des océans au détriment des produits locaux. Cette politique européenne favorise la consommation de kérosène et donc la pollution. Certains politiciens européens sont-ils les larbins des lobbys pétroliers?

L’absence d’une politique énergétique favorisant une moindre pollution et une moindre consommation d’essence est criante dans tous les pays européens. Il suffirait d’une politique courageuse de remplacement de moteurs essence et diesel gourmands en consommation de matières fossiles par des moteurs hybrides très peu énergivores. Les moteurs hybrides des BMW i3 et i9 consomment 1 litre d’essence aux 100 km, le moteur à essence servant de groupe électrogène pour recharger les batteries d’un moteur électrique. Les gouvernements nationaux pourraient imposer, de la même manière que les voitures passent le contrôle

technique, que chaque titulaire d’un véhicule passe dans un centre agréé pour se faire remplacer son moteur gourmand en essence/diesel par un moteur hybride, le financement de cette opération se faisant par la planche à billets. Certains politiciens européens sont-ils les larbins des lobbys pétroliers?

L’abolition des frontières européennes tant intérieures qu’extérieures a permis le

développement inouï des mafias de tout type et de toutes origines. La Belgique, et pas uniquement Molenbeek, est devenue la plaque tournante des trafics d’armes, de stupéfiants et d’êtres humains. Quand on sait que les lobbyistes se pressent aux portes des bureaux des députés européens, il serait illusoire de penser qu’aucun député ou qu’aucun fonctionnaire européen n’ait succombé à la tentation d’améliorer très grandement son ordinaire. Certains politiciens européens sont-ils les larbins des mafias locales?

La volonté de certains politiciens de diminuer constamment les moyens de l’état et de vouloir tout privatiser en invoquant le libéralisme a pour conséquence de priver celui-ci de policiers en nombre suffisant et ainsi de créer des zones de non-droit dans les banlieues. La poursuite dans le temps de cette austérité néo-libérale aboutirait à terme à des zones pauvres régies par les mafias et des zones riches régies par des milices privées. Certains politiciens européens sont-ils les larbins des mafias locales?