La photo en illustration de cet article ainsi que son commentaire a été censurée du dernier album d’Astérix, et cela officiellement pour des question de choix rédactionnel. On peut raisonnablement douter de ces explications et suspecter que ce soit la résistance à l’immigration massive et à toutes ses conséquences néfastes qui ait motivé les censeurs. Imagine-t-on un instant Tintin sans Milou, Tif sans Tondu, Blake sans Mortimer, … Non, assurément. Alors pourquoi priver Astérix de sa résistance à l’envahisseur?

D’inavouables pensées

La résistance à l’immigration massive et au racisme anti-blanc, ainsi qu’à son corollaire relativiste maçonnique particulièrement destructeur, se manifeste de plus en plus sur les réseaux sociaux. La population européenne est particulièrement écoeurée par les actions de ceux qui créent des guerres à la fois pour faire fluctuer les prix du pétrole mais aussi pour envoyer des millions de gens loin de chez eux afin d’alimenter les mafias et les compagnies ubérisées. Un migrant n’a-t-il pas déclaré récemment qu’il venait en Europe pour vendre de la drogue. L’idée de contrôler les pensées des Européens et donc de supprimer tout esprit de résistance n’a-t-il pas germé chez les cagoulards, les collabos de la mondialisation et du programme d’ islamisation de l’Europe? Ceux-là même qui promeuvent le disque de rap «Mets ta cagoule», ode à la collaboration (pour rappel la Cagoule étant la milice pro-Vichy)?

Mettre ses actes en accord avec ses pensées

Si l’on n’est pas d’accord avec cette censure, il ne faut acheter la BD que lorsqu’elle paraîtra en une deuxième édition non censurée. On peut même déjà aller voir son libraire et commander la deuxième édition (non censurée). En commandant dès maintenant, on pousse la maison d’édition à imprimer une deuxième version non censurée.

Astérix Canada Dry

Astérix sans la résistance à l’envahisseur, c’est comme le Canada Dry. Ca a le goût d’Astérix, la couleur d’Astérix, mais ce n’est pas Astérix. Le village gaulois remplacé par une carte d’Italie, ça n’a évidemment pas le même goût

Un village peuplé d’irréductibles Gaulois

Voici le texte censuré :

Nous sommes en 50 avant Jésus-Christ. Toute la Gaule est occupée par les Romains. Toute? Non!  Un village peuplé d’irréductibles Gaulois résiste encore à l’envahisseur. Et la vie n’est pas facile pour les garnisons de légionnaires romains des camps retranchés de Babaorum, Aquarium, Laudanum et Petitbonum.