Si vous n’avez pas encore de plan sortie pour le 22 août, réservez dès à présent un hôtel à Ulrichen et munissez-vous d’un GPS. Au fin fond de la Vallée de Conches, dans le Haut-Valais, se déroule en effet le tournoi international Sepp Blatter, et ce depuis 1998. Un must! Au lendemain de son accession à la présidence de la FIFA, la commune a en effet décidé de réaliser cet acte commémoratif histoire de rendre un vibrant hommage à son prestigieux citoyen. Cette année, la 18e édition sera la dernière du président en poste de la FIFA.

Voir et être vu

Tout le gratin du sport suisse et international, serait-on tenté de dire, se presse sur les hauts … du Haut Valais. Le samedi, les VIP se retrouvent en général pour un tournoi de golf, si le temps le permet. Il ne fait pas, il est vrai, toujours beau sous ces latitudes.

Son altesse Sepp, chapeau de paille sur la tête et tenue toute en décontraction, accueille ses hôtes aux abords du stade… Sepp Blatter. Son neveu Philipp et la FIFA chapeautent toute l’opération.

Le site internet en atteste; quand Sepp Blatter les appelle, les VIP répondent tous présent. Ils étaient 50 spectateurs lors de la première édition, ils furent plus de mille à venir admirer les beaux gestes de Michel Platini, Franz Beckenbauer, Hansi Müller, Murat Yakin, Gabriel Calderon et consort. Les anciennes stars suisses ne sont jamais en reste. Ainsi, Gress, Köbi Kuhn, ou autre Chapuisat, Lehmann, Bregy, Brigger, Egli se sont pressés sur la pelouse étroite du bucolique stade pour en découdre en toute simplicité: Légendes suisses contre FIFA sélection. Tout un programme.

Dans cette merveilleuse ambiance champêtre, Blatter se prête toujours de bonne grâce à l’exercice des autographes, des interviews et des poignées de main, pour terminer -légèrement fatigué pour ne pas dire pompette, mais si heureux- cette journée qui restera à jamais gravée dans les mémoires.

A Ulrichen, on est bien loin des favelas de Rio, des esclaves du Qatar, des scandales à répétition, des arrestations, bref, de la grande lessive de la FIFA.
Cet événement très spécial a une saveur particulière pour cette petite commune du Valais et toute la région: le monde du football se retrouve au cœur des Alpes pour jouer, discuter et se détendre dans une ambiance franchement décontractée.
Ici, Andrew Jennings, le journaliste anglais par qui, entre autres, le scandale est arrivé, n’a pas droit de cité. Il est interdit de séjour, banni du vocabulaire!

A l’instar des événements footballistiques planétaires, l’accréditation presse est devenue nécessaire, histoire sans doute de mieux filtrer les mauvais plaisantins qui oseraient lancer des liasses de faux billets sur la tête de sa Majesté… en mondiovision… Mais pas de service logistique compliqué, pas de tentes VIP! Tout un chacun peut venir et rencontrer Joseph S. Blatter, les séances de photos et dédicaces sont aussi interminables que sympathiques pour toutes les générations confondues.

Petit rappel il fut un temps pas si lointain où Sepp Blatter s’était mis en tête de bannir l’alcool de tous les stades. Pour cet amateur de bons vins, le football souffrait trop de la comparaison avec les salles de concerts, les opéras et les théâtres ces lieux sélects ou selon lui, personne ne fume ni ne boit… »Il est temps que nous élevions un peu le niveau dans les stades. Et cela passe par cette interdiction », avait t’il déclaré avant de se raviser et finalement laisser la bière couler à flots sur la Coupe du monde brésilienne.

Qu’en sera-t-il de son tournoi cette année? Le dernier sous sa présidence. Le fendant va encore couler à flots pour accompagner raclettes, plats de viande séchée et pour partager le verre de l’amitié… Combien seront ils encore, les courtisans, à se presser encore à Ulrichen pour rendre gloire à sa majesté déchue ?

Fondation Sepp Blatter

Saviez vous qu’il existe une fondation Sepp Blatter? En 2007 la Sepp Blatter Football and Humanity Foundation a en effet vu le jour. Elle est enregistrée à Viège et sa présidence est assurée statutairement par le maire de la ville. Les autres membres du conseil de fondation sont Sepp lui même, sa fille unique et son fidèle compatriote Jean-Paul Brigger! Structure très légère donc. La Fondation contribue à bâtir un meilleur avenir pour le monde grâce à l’incroyable puissance du football, aussi à un niveau local valaisan. Elle attribue des ressources à des projets pour le développement du sport et plus particulièrement du football.

Fantastique, serait on tenté de dire. Bravo Mister President. Voilà un homme de pouvoir, conscient de la misère dans le monde et de la force du sport roi pour l’éradiquer, pour donner du bonheur aux enfants d’Afrique ou des pays sinistrés par les guerres ou autres catastrophes naturelles. Mais, depuis sa création, le Prix annuel de la Fondation n’a été attribué qu’à des projets du…. Haut Valais. Région sinistrée? S’il en est!